2 jours sous le signe de la Moselle

Article de suivi dans le Eindhovens Dagblad 

Après un merveilleux week-end à Ménil, où j’ai été choyé par Riejeanne et Roeland assistés d’Angèle, j’ai entamé la dernière série de 6 jours de vélo dimanche matin. La Voie Verte, une autre ancienne voie ferrée, m’emmène à Remiremont. Une montée raide sur des chemins forestiers m’y attend. Bientôt Epinal apparaît et me voilà conduit jusqu’à un canal le long du Moexel. Savez-vous d’où vient le nom Moselle? Mosella c’est en latin petit Meuse. Celui-ci coule parallèlement à la Moselle. La Moselle prend sa source dans les Vosges et est une rivière sinueuse dans un lit très large. En conséquence, il n’était pas utilisable pour le transport. C’est pourquoi un canal a été creusé à côté du lit de la Moselle dans la seconde moitié du XIXe siècle. Cela permettait aux navires de transporter des marchandises. Remarque navires de cette époque. C’étaient des barges de remorquage au début. Et quand vous voyez les écluses, vous parlez de navires qui font 5m de large et 20m de long. J’ai aussi rencontré un aqueduc deux fois.

Maintenant, l’utilisation a complètement changé. Vous ne verrez aucun bateau d’Epinal à Nancy. Ensuite vers Metz uniquement des bateaux de plaisance et ensuite aussi des cargos. Au total, j’ai parcouru environ 200 km le long de la Moselle en 2 jours. C’était très varié, car on ne cessait de changer de côté, en passant toutes sortes de flaques d’eau et en rencontrant une multitude de ponts datant de la période du 19e siècle à nos jours. C’est un véritable paradis du cyclisme.

Nous passons tous devant cette beauté en direction du sud et disons lorsque nous passons devant Nancy « heureusement, nous avons dépassé le morne nord ».

Maintenant je suis à Dudelange, Luxembourg, en train d’écrire mon blog. Ce soir, je serai interviewé par téléphone pour un article de suivi dans le Eindhovens Dagblad. L’intention est que cela soit publié avec une photo de mon retour à la maison.

Dit vind je misschien ook interessant: